Les tenants et les aboutissants de l’intégration de Shopify et NetSuite – Register

Les tenants et les aboutissants de l’intégration de Shopify et NetSuite – Register2020-09-25T21:00:09+00:00
Webinaire à la demande

Les tenants et les aboutissants de l’intégration de Shopify et NetSuite

S'inscrire Maintenant

Nicolas Urena Nicolas Urena Director
BIG BANG ERP
Gert-Jan Wijman Gert-Jan Wijman Senior Director of EMEA
CELIGO

Shopify, l’une des plateformes de commerce électronique les plus populaires, est employée par un grand nombre d’utilisateurs NetSuite. Pour les organisations qui utilisent Shopify et NetSuite, il est important de faire évoluer les opérations pour faire face à la croissance. L’automatisation grâce à l’intégration contribue à l’exécution rapide des commandes et des remboursements, au maintien de niveaux des stocks adéquats, à la juste réconciliation des paiements, et à l’exactitude des données de commandes et de ventes utilisées pour la planification financière et comptable.

Au cours de ce webinaire, nous partageons notre expertise acquise auprès de milliers de clients NetSuite et nous traitons de différents sujets relatifs à l’automatisation des processus d'affaires de commerce électronique par l’intégration de Shopify et NetSuite :

  • Les avantages de l’intégration de Shopify et NetSuite
  • Les cas d'usage répandus quant à l’intégration de Shopify et NetSuite
  • L’application d’intégration Shopify-NetSuite de Celigo
  • Et bien plus

 

Regarde maintenant!

Full Webinar Transcript
Bonjour et bienvenue sur ce webinaire organisé par Celigo et notre partenaire d’implemental en France, Big Bang. Je m’appelle Gert-Jan Wijman et je suis responsable de la région EMEA chez Celigo. Ce webinaire durera environ une heure. Vous pouvez soumettre vos questions à tout moment via la fenêtre de chat appropriée et nous essaierons d’y répondre à la fin de la session. À la fin, il y aura une session de questions et réponses. Avant de céder la parole à Nicolas de Big Bang, je voudrais présenter brièvement Celigo. Celigo a été fondée par d’anciens employés de NetSuite, il y a environ 10 ans. La vision a toujours été de faire de l’intégration avec NetSuite aussi simple que possible. Aujourd’hui, nous avons plus de 2500 clients communs avec NetSuite, dont quelques centaines en Europe. La société fournisseur d’une plate-forme d’intégration iPaas, nous l’appelons la plate-forme 2.0, car elle permet aux utilisateurs finaux de développer, maintenir et gérer leur propre intégration. En plus de la plate-forme, nous proposons des intégrations préconstruites, par exemple l’intégration préconstruite pour Shopify et NetSuite, pour automatiser le processus de commande en encaissé que nous allons démontrer aujourd’hui. Nous sommes une entreprise mondiale avec un siège dans la Silicon Valley et une présence dans plusieurs pays en Europe, ainsi qu’en Asie. Récemment, Celigo a été choisie comme l’une des 25 meilleures sociétés de logiciels de commerce électronique. C’est remarquable car nous sommes les seuls fournisseurs d’intégration sur cette liste. Celigo a reçu ce prix de Software Report en raison de l’offre de [poly ?] logiciels, de la longévité dans l’industrie, de la qualité et de la taille de sa clientèle, ainsi que de la force de l’équipe de direction. Je voudrais céder la parole à Nicolas, qui se présentera et présentera Big Bang. Merci, Gert. Bonjour à tous. En quelques mots, Big Bang, pour compléter la présentation initiale de Gert-Jan, c’est aujourd’hui un peu plus de 100 employés, et bientôt 110 employés, basés entre Montréal, Paris, l’île Maurice et Toronto, avec une belle équipe en France qui dessert tout le marché européen. Big Bang ERP, c’est une société de conseil qui vous accompagne dans toutes vos transformations numériques, 100 % basée sur des outils et des solutions cloud. Donc on vous accompagne sur la définition des états futurs éventuels de votre architecture de système, comme la pyramide que vous voyez. Et notre historique fait que, depuis 2013, nous avons un focus initial et principal sur la partie ERP et finances, mais qui nous permet d’accompagner nos clients vers d’autres outils, d’autres solutions cloud, et l’implémentation et la migration vers ces solutions cloud, mais également tout ce qui est customisation et surtout intégration de toutes les différentes solutions cloud qu’on pourrait avoir dans un écosystème d’application au sein d’une entreprise et intégration dans beaucoup de cas avec un outil tel que Celigo, qui aujourd’hui nous accompagne sur une bonne partie de nos projets. Pour commencer ce webinaire, on a préparé un webinaire de la même manière que pour ceux qui avaient participé à notre webinaire précédent sur Salesforce et l’intégration SalesforceNetSuite, qui décrit spécifiquement l’utilité de cette intégration, l’utilité du package qui a été préconstruit par Celigo. Ensuite, nous descendrons ensemble sur cette intégration et puis les fonctionnements d’intégration pour que vous puissiez la voir en direct, et pour que vous puissiez éventuellement vous projeter dans une future utilisation au sein de votre entreprise. À Big Bang, on a toujours fait énormément de projets Web pour nos clients. Dans certains des écosystèmes et dans certaines des industries avec lesquels on travaille, surtout dans la distribution et dans la production, cette notion de e-commerce et de website marchand est importante. Et on a vu toutes sortes de cas. Certains des cas qu’on a vus utilisaient des plates-formes comme du WordPress, comme du Shopify, comme d’autres plates-formes telles que NetSuite. Ce qui est important, c’est la cohérence des données entre les deux plates-formes : s’assurer que notre entité client, lorsqu’elle achète quelque chose dans Shopify, corresponde également à l’entité client que nous allons avoir dans NetSuite, que les bases de données au niveau des articles et que la source de vérité au niveau des articles puissent être bien partagées entre les différents systèmes. Tout cela pourquoi ? Parce que quand on n’intègre pas correctement le site marchand avec son ERP, dans ce cas-ci NetSuite, on peut faire énormément d’erreurs. On peut vendre les mauvais produits, on peut associer des commandes avec les mauvais produits d’un autre système comptable, on peut faire des erreurs de planification, on peut faire des erreurs de gestion d’inventaire, on peut faire des erreurs de prévision sur les différents articles à acheter. Cela, ce sont des problématiques internes qu’il faut régler dans le mois avant une clôture de fin de mois, mais il y a aussi des problématiques plus externes. Ces problématiques plus externes, c’est la non-capacité éventuelle à produire ou à fournir un article à certains de nos clients, ou à expédier un article à certains de nos clients, parce que justement on n’avait pas une base de données stricte et avec une source de vérité stricte sur la liste d’articles. Donc, quand l’outil de gestion de l’inventaire et l’outil de gestion des ventes ne communiquent pas correctement, et que l’information à propos des articles n’est pas partagée entre les différents systèmes, on peut se retrouver dans des situations très délicates : de ne pas pouvoir livrer certains de nos clients ou, éventuellement, d’avoir des stocks complètement fous sur certains des articles que nous proposons. Ensuite, au niveau de l’exécution elle-même, non seulement sur la validité donnée et sur la source des données maître entre les différents systèmes, il peut également y avoir énormément de problématiques. Tout cela est timé. On est dans un environnement où tous les processus vont de plus en plus vite. Entre le moment où le client passe sa commande sur le site Web et le moment où cela doit arriver chez lui, on a certains de nos concurrents qui font moins de 24 heures. Donc, c’est aujourd’hui très important que cette timeline soit bien suivie. Et, plus on est intégré, mieux on est capable de suivre cette timeline et de pouvoir répondre à cette demande de vélocité au niveau de l’exécution des commandes ainsi que sur les retours. Aujourd’hui, le fait de ne pas avoir de système complètement intégré ou de ne pas avoir une stratégie claire au niveau de la communication entre ces deux systèmes de e-commerce et d’ERP, cela peut mettre à risque, tant sur un aspect revenu et cash qui pourrait être généré par rapport au site Web que sur l’expérience client à proprement parler. L’application Celigo avec laquelle nous travaillons depuis maintenant quatre ans propose aujourd’hui cette plate-forme, une plate-forme qui s’appelle Integrator.io. Cette plate-forme est une sorte de middleware qui permet d’aller créer des intégrations entre différents systèmes et de les maintenir sur cette plate-forme. Ce qui est intéressant avec Celigo, c’est qu’elle permet d’accéder à ce qu’ils appellent une « marketplace ». Donc Celigo et Integrator.io vient avec toute une série d’intégrations qui ont été préconçues. La marketplace de Integrator.io vient avec des intégrations qui ont déjà été faites, déployées et utilisées par nombre de leurs clients et qui peuvent être réutilisées par les autres clients. La majorité de ces différentes applications et intégrations qui ont été préconçues ont été faites directement par les équipes de Celigo, pour pouvoir permettre à tous les clients et utilisateurs de Integrator.io de bénéficier des meilleures pratiques de chacun des clients, des meilleures pratiques au niveau de l’intégration. Ils vont utiliser tous les cas d’usage les plus répandus. Ils vont faire en sorte que ce package d’intégration — si on prend l’exemple de Shopify avec NetSuite — soit le plus personnalisable et le plus scalable possible, que vous puissiez justement ajouter des champs du côté de Shopify, ajouter des champs du côté de NetSuite et puis faire communiquer de manière plus efficace, avec plus de segmentation éventuellement entre les différents systèmes. Ensuite, ce qui est intéressant, c’est que ce sont des intégrations qui sont faites et prêtes pour pouvoir prendre du volume et permettre de prendre en charge des gros volumes de commandes au sein de vos sites Web par exemple ou des gros volumes de cases au sein de vos applications de support, etc. Ce qui est intéressant, c’est que toutes les applications d’intégration préconçues par Integrator.io viennent avec des standards minimums qui font qu’elles ont toutes été construites de la même manière, avec des flows et un minimum de standards sur chacun des flows, qui permettent une sécurité en termes d’efficacité de chacune des intégrations. Donc une efficacité, une assurance que les données passent d’un système à l’autre de la manière souhaitée, une standardisation notamment au niveau de tous les formats, surtout dans un écosystème NetSuite. Et surtout la capacité de mettre en place une gouvernance globale pour tous les différents types d’intégration éventuels qu’une entreprise pourrait avoir, et surtout en utilisant Integrator.io. Aujourd’hui, nous allons descendre tel que mentionné sur Shopify. Pour ce qui est de l’idée de pouvoir utiliser cette application préconçue, donc qui a déjà été déployée et qui a déjà été intégrée pour de nombreux clients, je laisserai Gert-Jan et l’équipe Celigo vous donner quelques références qu’on présentera à la suite de la démonstration, notamment énormément de références sur le marché nord-américain et également beaucoup de références sur l’Europe, sur le UK et sur le reste des pays européens. Pour ce marché francophone, ce qui est intéressant pour nous, c’est que c’est un marché qui s’ouvre et que Shopify commence à avoir une croissance assez intéressante, que ce soit sur la France, sur la Suisse, sur le Québec ou sur la Belgique. Shopify est une application facile à mettre en place, une application très flexible et une application qui permet d’avoir éventuellement un site Web en moins d’une petite heure. Donc, ce que l’intégration permet aujourd’hui, c’est de répondre aux quatre ou aux cinq problématiques que nous allons mentionner dans les premières slides, d’avoir cette précision en termes de comptabilité, d’avoir cette source de vérité unique au niveau des clients, au niveau des commandes, au niveau des produits, et que l’information soit bien répartie entre les différents systèmes. Et que l’information client qui provient de Shopify, donc tous les clients qui vont sur votre site Web NetSuite — et votre ERP ne les connaît pas forcément dès le début —, que les informations clients puissent couler naturellement vers votre ERP, que vous puissiez avoir suffisamment d’informations dans votre ERP pour éventuellement lancer des campagnes additionnelles sur vos clients grâce aux informations qui ont été capturées sur votre site Web, sur Shopify. C’est la même chose pour les commandes : que les informations commandes puissent passer sans erreur le plus rapidement possible entre votre site Web, le moment du paiement de votre client vers votre ERP pour que, éventuellement, vos équipes de livraison, vos équipes d’expédition, vos équipes de production soient le plus à même de pouvoir procéder à l’expédition, de pouvoir répondre à toutes ces demandes clients, tant sur un aspect nouvelle commande que sur un aspect retour et sur un aspect remboursement. Ensuite, en fonction de la taille des différentes compagnies qui vont utiliser Shopify et NetSuite, on va avoir des compagnies qui vont avoir la source de vérité sur les inventaires proches de leur site Web, proches de Shopify, et éventuellement dans Shopify, donc maintenir cette source de vérité sur l’inventaire dans Shopify. Dans ce contexte-là, c’est important de pouvoir faire passer les informations d’inventaire entre Shopify et NetSuite, et de la même manière les informations d’inventaire entre NetSuite et Shopify, dans un contexte où une entreprise éventuellement plus grosse serait à même de mettre la source de vérité au sujet de l’inventaire dans l’ERP parce qu’il y aurait éventuellement d’autres processus connexes qui n’impliqueraient pas uniquement Shopify mais également d’autres processus pour impacter la gestion d’inventaire qui devrait être centralisée auprès de l’ERP principal. L’offre aujourd’hui varie énormément et toutes les offres qui peuvent être présentées au niveau de Shopify — donc notre base de données articles — peuvent éventuellement être la source de vérité au niveau de Shopify mais également au niveau de NetSuite. C’est-à-dire qu’il peut y avoir des équipes de R & D qui développent des nouveaux produits qui n’ont encore rien touché du côté de Shopify et qui ont besoin de faire passer les informations sur la source d’information article vers la source d’information produit que vous retrouvez dans Shopify. Et ensuite donner éventuellement une visibilité sur les expéditions, sur les remboursements : toutes les transactions et tous les processus reliés à l’ERP et reliés à NetSuite pour éventuellement être présentés du côté du site Web, du côté de Shopify, pour donner le plus de visibilité, le plus de flexibilité possible au client qui accède à votre site Web grâce à Shopify. L’idée d’aujourd’hui, c’est de descendre directement sur l’application. Pour les besoins de cette démonstration, nous avons créé une boutique en ligne. Cela va être très rapide, très bref, et puis excusez-moi pour le design… C’est un outil Shopify qui nous a pris une petite quinzaine de minutes à mettre en place avec juste quelques images, la capacité d’aller mettre des sections dans le site Web et tout cela avec un déploiement de Shopify le plus rapidement possible. Dans Shopify, les seules choses que nous avons activées, c’est le catalogue, pour que vous puissiez voir les différents produits qui peuvent être achetés. Là, dans l’exemple particulier, on va avoir des articles qui vont être par exemple du training Big Bang, d’autres produits test à gauche, à droite et, en fonction de la source de vérité de l’article, ces articles peuvent provenir de NetSuite ou peuvent provenir de Shopify. Là, c’est la capacité et la rapidité qui sont importantes : c’est de pouvoir déployer de nouveaux articles le plus vite possible sur votre site Web. Ce qu’on va faire pour les besoins de la démonstration d’aujourd’hui, c’est vous montrer une nouvelle commande. Il y a beaucoup de commandes qui ont été traitées récemment et on va créer ensemble une nouvelle commande. Cette nouvelle commande, vous pouvez très bien la démarrer depuis ici, puis rajouter depuis votre cart et puis payer. Pour les besoins de la démonstration, je ne vais pas mettre ma carte de crédit mais, là, vous avez un site Web Shopify classique, sans aucune information particulière. Ce que je vais faire pour les besoins de la démonstration, c’est que je vais prendre, par exemple, ce quick training de Big Bang et je vais aller acheter une quantité de deux ou trois ou quatre jours, en fonction de l’unité de mesure que vous auriez sur le training. Ce que vous allez voir ici, c’est que, éventuellement, je vais avoir un nouveau client, et que le client apparaisse au sein de Big Bang. Là, ce que je vais faire, c’est que je vais juste changer l’adresse e-mail pour que nous puissions avoir un client unique, et que vous puissiez voir toutes les informations par rapport à ce client, par rapport à l’adresse du client. Le client, au moment où il va faire sa commande sur le site Web, il va renseigner ses informations. Une fois que ces informations sont renseignées, j’ai la validation de cette commande. Donc j’ai une commande pour une quantité de trois d’un Big Bang quick training, avec, éventuellement, votre gestion des taxes, votre gestion des frais d’expédition, une réduction que vous auriez pu mettre en place dans votre processus classique de Shopify. Pour les besoins de la démonstration, je vais marquer cette commande comme payée. Et, au moment de créer cette commande, c’est là où la magie opère entre Shopify et NetSuite. Cette commande reste donc avec un statut non traitée, donc pas encore expédiée, pas encore envoyée, pas encore distribuée, pas encore fournie en tant que service, avec un client qui a des nouvelles coordonnées, et un montant total. Et, dans Shopify, vous avez cette capacité de pouvoir suivre exactement toute la timeline par rapport à une commande en particulier. Dans NetSuite, ce que je veux vous montrer, c’est la capacité à aller voir les informations. Je vais laisser le temps à la commande de passer de Shopify vers NetSuite pour qu’on puisse la voir ensemble, et ce que je vais faire c’est que je vais vous montrer un peu la facilité avec laquelle vous pouvez déployer ce bundle. Aujourd’hui, cela se reflète uniquement en un bundle qui va s’appeler Celigo Shopify Connector, et ce bundle va venir avec certains composants. Il est géré par Celigo et il va vous permettre de bénéficier de tous les derniers updates. Vous avez tous les mois ou tous les deux mois des nouveaux updates que Celigo va mettre et qu’il va mettre en place avec les meilleurs practices pour que vous puissiez toujours bénéficier des dernières practices de Celigo. Sur ce bundle-là, vous allez avoir tous les composants qui vont vous permettre de lier correctement tous les objets que vous auriez dans Shopify, ainsi que tous les objets que vous auriez dans NetSuite. Le premier objet qui nous intéresse, c’est l’objet de l’article. Donc, j’ai un article que nous avons créé, qui s’appelle Big Bang quick training. Je vais laisser le temps à NetSuite de nous montrer l’article lui-même. Et vous allez avoir toutes les informations de l’article qui vont pouvoir passer de NetSuite. Là, je suis dans un contexte où la source de vérité de mon article provient de NetSuite. J’ai, éventuellement, mon département de finance, de comptabilité qui a besoin d’avoir un œil sur cet article, que l’article soit créé avec la bonne filiale, que l’article soit créé avec les bons comptes comptables, par exemple. Et surtout, ce qui est important sur l’article, c’est cette petite table Etail qui vient avec le bundle initial de Celigo. Ce bundle initial de Celigo va faire le lien entre votre article que vous avez dans NetSuite et l’article que vous allez retrouver du côté de Shopify. Donc, je vais retourner sur Shopify et vous allez pouvoir voir que, dans Shopify, j’ai ce même article qui est ici, avec une certaine valeur du stock, le stock qui peut être mappé entre ce que vous avez dans Shopify et ce que vous avec dans NetSuite. Et surtout, si je retourne sur mon article, vous allez retrouver la capacité pour cet article d’être présenté chez Shopify ou de ne pas être présenté chez Shopify. Donc, vous pouvez même limiter les articles qui vont être accessibles via votre site Web ou non. Pour revenir sur la commande, si je vais dans ma liste de dernières commandes clients, je devrais pouvoir retrouver en filtrant correctement les commandes clients. Alors, je vais retrouver par le nom de la personne. Donc nous avons un [email protected], qui est mon contact. Ce contact a été créé par l’intégration. Là vous avez, au moment du passage de la commande par le client sur le site Web, plusieurs objets qui sont créés. Le premier objet, c’est ce contact. Donc, une relation individuelle : Nicolas Urena, et ce contact appartient à un client. Ce client a été créé au moment de l’intégration également, au moment du passage de la commande. Je vais ouvrir le client pour que vous puissiez voir sur l’objet client toutes les informations qui sont passées. Vous avez vu que, dans Shopify, nous avions indiqué une certaine adresse, une filiale éventuelle, et l’intégration avec Celigo a fait en sorte que le statut passe de la meilleure des manières possibles. Ce que nous allons retrouver, ce sont les transactions : les transactions que ce client a réalisées. De la même manière que vous pourriez créer un client directement dans NetSuite, le client a été créé directement depuis Shopify au moment de la transaction. Comme vous avez pu le voir, cela a pris quelques petites secondes pour pouvoir passer la commande. Et là nous pouvons retrouver cette commande client. Donc, dans cette commande client, nous devrions retrouver notre article de quick training. Et sur cette commande client, ce que vous allez voir, ce sont les informations client, c’est le statut de la commande. Donc on a une commande pour laquelle il faut que nous allions faire le training — on parle d’un Big Bang quick training —, il y a éventuellement des informations de taxes. Et surtout, ce que vous allez toujours pouvoir retrouver, ce sont à la fois les informations de la ligne, donc quel produit a été mis sur la commande client, mais également les informations de la commande elle-même. Donc toute transaction qui est créée dans Celigo en provenance de Shopify va venir avec un ID spécifique qui est l’ID que vous pourrez retrouver dans Shopify. Donc, si j’ouvre la dernière commande qui a été créée, l’ID que vous pourrez retrouver ici correspond parfaitement à l’ID que vous retrouverez ici. Cela permet vraiment de pouvoir avoir une réconciliation à 100 % sans aucun doute. Et vous allez retrouver votre Shopify order number. Cela, c’est pour la commande client. J’espère que cela donne assez de visibilité. Maintenant, ce que nous allons faire sur cette commande client– le dernier point que j’ai oublié de mentionner, c’est que vous pouvez éventuellement avoir plusieurs stores Shopify. C’est une grosse qualité de l’intégration avec Celigo. Si j’ai quatre ou cinq sites Web avec deux ou trois brandings différents sur chacun de mes sites Web, je vais avoir la possibilité de réaliser ces intégrations depuis trois ou quatre stores Shopify différents qui vont pointer vers un seul environnement NetSuite, et tout va être indiqué et tout va être retrouvable par la suite dans NetSuite. Le point important, dans un contexte où j’aurais éventuellement une formation à donner, c’est que j’ai quelqu’un qui va indiquer, que ce soit depuis Shopify ou depuis NetSuite, que le service a été rendu ou que le produit a été expédié, livré, ou qu’une vérification a été faite. Le point important ici pour nous dans le cas et le contexte de ces scénarios-là, c’est que je vais procéder à l’expédition. Et au moment de procéder à l’expédition — là je vous montre un article de service que je vais considérer comme un article de livraison et un article de stock —, pour cet article de stock, je vais indiquer depuis quel lieu cet article va sortir. Je vais toujours pouvoir retrouver à quelle order et à quelle order line cela correspond du côté de Shopify, et surtout je vais pouvoir jouer un peu avec les informations d’expédition si besoin, mais je peux aussi garder toutes les informations qui m’avaient été fournies depuis Shopify. Un des points importants, quand on part avec de l’inventaire, c’est qu’on va éventuellement utiliser des colis, des numéros de suivi de colis, et cela c’est un des points intéressants. C’est que ces numéros de suivi de colis peuvent éventuellement être indiqués au moment où on procède à l’expédition au sein de NetSuite, ils peuvent être indiqués au niveau de NetSuite, et ils peuvent surtout être passés vers Shopify, pour pouvoir donner ces informations au client, pour que le client final puisse suivre ce numéro de commande qu’il a réalisée et qu’il puisse toujours retrouver sa commande, et puis faire un vrai suivi par rapport à cette commande. Là, nous avons procédé à l’expédition. Si je retourne sur ma commande client, ma commande client a changé de statut, et maintenant elle est éventuellement en attente de facturation, en attente de paiement. On va regarder par la suite tous ces sujets de paiement. Cela va être le moment de transitionner sur Celigo et sur l’outil Celigo. Pour ceux qui ne se sont encore jamais loggés dans Celigo, c’est une plate-forme où vous pouvez avoir de nombreuses intégrations différentes. C’est une plate-forme qui est ce qu’on appelle « role-based », et depuis la plate-forme vous allez pouvoir gérer les différents utilisateurs, quels sont les rôles de chacun des différents utilisateurs, et éventuellement transférer une intégration d’un compte vers un autre, etc. Aujourd’hui, ce qui est important pour nous, c’est qu’on a regardé une des intégrations. Au niveau de chacune des intégrations, ce que vous allez pouvoir retrouver, ce sont tous les flows. Chacun des flows que nous avons ici a été déployé ou non. Et je vais descendre un petit peu sur l’organisation et puis la configuration de ces flows. D’un point de vue général, sur Celigo, l’étape numéro un, c’est de faire cette connexion initiale : d’aller connecter Celigo avec le store Shopify et d’aller connecter Celigo avec l’environnement NetSuite. Une fois que cette connexion a été réalisée, on peut descendre sur l’intégration elle-même. L’intégration va venir avec des flows prédéfinis et préconstruits, qui sont des flows qui correspondent justement à ce qui se passe à la fois dans NetSuite et ce qui se passe dans Shopify. Ce que vous allez pouvoir voir, c’est que vous allez éventuellement avoir un dashboard. Votre dashboard vous permet de voir toutes les erreurs, vous permet de voir toutes les différentes activités qui ont été réalisées, toutes les différentes intégrations qui ont pu passer, hier, aujourd’hui, en real time, et vous pouvez sélectionner, filtrer. Un des points que j’aime bien et qui m’intéressent beaucoup, c’est qu’en fonction de chacun de ces flows vous allez pouvoir, éventuellement, avoir une équipe qui doit maintenir ces flows. Si jamais j’ai un flow pour lequel il manque une information, si quelqu’un a ajouté un champ important du côté de Shopify ou a ajouté un champ important du côté de NetSuite et qu’éventuellement cela affecte l’intégration, vous avez la capacité d’être notifié tout de suite et de ne pas laisser passer des commandes, de ne pas laisser passer des expéditions, de ne pas laisser des mouvements d’inventaires, etc. Donc cette notion de notification est très intéressante. Et ensuite vous pouvez avoir les différents utilisateurs et les différents administrateurs. Dans notre commande initiale, nous avons créé une expédition. Et cette expédition, si je la retrouve ici, la livraison a été réalisée, IFF 226, et elle a été expédiée. Ce flow d’expédition, tout comme les flows de order, fulfillment, inventory, billing, product, concession et refund, ce sont des flows qui peuvent être mis soit de manière real time soit de manière schedulée. Là ce qu’on va pouvoir voir sur les informations d’expédition, dans ce contexte ici, on peut le scheduler une fois par jour, une fois par semaine, en fonction des volumes et, surtout, vous pouvez le mettre en real time si besoin. Pour les besoins de la démonstration, je vais rouler ce flow de run, et ce flow va rouler. Vous pouvez aller voir, c’est juste sur une seule expédition, cela va rouler assez rapidement, et cela va nous permettre de voir exactement ce qu’il se passe entre NetSuite et Shopify. Le flow réalise un export de l’information d’expédition qui se situe ici, et vient chercher les informations qui nous intéressent sur l’expédition pour pouvoir les pousser dans Shopify. Le flow est en train de compléter. En quelques secondes, on se retrouve avec un flow qui a été complété, en même pas 30 secondes. Ce flow est venu changer le statut de cette commande. Si je rafraîchis cette commande, qui était en non traitée, maintenant cette commande va être en confirmée-archivée. Donc cette commande a bien été réalisée, a bien été confirmée, a bien été payée et a bien été archivée. Tout ce statut confirme que NetSuite SmartConnector a poussé l’information comme quoi la commande avait été réalisée, et puis éventuellement un e-mail de confirmation a été envoyé au moment de la commande, au moment de l’envoi de la commande. Toutes ces informations passent de manière automatique et naturelle. Je vous ai montré les deux flows les plus classiques : ce flow de création client, contact et commande et également ce flow de création d’un fulfillment, donc d’une expédition et d’une livraison d’une certaine commande. Comme vous pouvez le voir, le standard de cette intégration Shopify NetSuite vient avec énormément de flows. Chacun de ces flows vient avec un mapping spécifique. Ce mapping est déjà fait pour vous : les informations client, les informations d’adresse, les informations de taxes, toutes ces informations importantes sont déjà prémappées pour vous et rentrent avec la bonne structure et surtout la bonne séquence. Donc vous avez : des flows de commandes, ces flows de commandes viennent créer des clients, des contacts et la commande elle-même ; des flows d’expéditions. Le flow d’expéditions peut partir de NetSuite vers Shopify. Le flow d’expéditions, en fonction de la nécessité de chacun de vos processus, peut partir de Shopify si c’est depuis Shopify que vous indiquez que la commande a été réalisée, que la commande a été envoyée et ce flow peut se faire dans les deux sens. De la même manière, vous allez retrouver un mapping spécifique. Ce mapping vient vous montrer de quelle manière les informations de l’expédition entre Shopify et NetSuite vont être envoyées et tout cela a été préconstruit pour vous. Ensuite vous avez les flows d’inventaires. De la même manière, chaque fois qu’il y a un mouvement d’inventaire dans NetSuite qui concerne des articles qui doivent apparaître dans Shopify, vous avez la possibilité d’avoir, soit de manière schedulée soit de manière real time, les informations d’inventaires qui passent de NetSuite vers Shopify. Là vous pouvez voir qu’il y a un export avec une certaine fréquence qui va envoyer les informations. Cela, c’est pour l’intégration Shopify NetSuite. J’espère que je n’ai pas parlé trop vite [rire], j’espère que je n’ai pas montré trop de choses… Ce qui était important, c’est que vous puissiez comprendre de quelle manière ça a été construit, que vous puissiez voir tous les flows qui sont déjà existants, que ce soit NetSuite Shopify, Shopify vers NetSuite, et que vous puissiez voir de quelle manière ces flows peuvent être activés, désactivés, roulés, schedulés et puis surtout monitorés, avec un dashboard qui vous permet de vous assurer 100 % de success right. Je vais retourner sur la présentation initiale. Sur cette présentation, nous avions gardé une petite minute pour pouvoir vous parler de l’expérience d’un de nos clients qui s’appelle Enviolo et qui fournit des bicyclettes. Pour commercialiser ses vélos, Enviolo avait créé un store et même de multiples stores Shopify. Et ces stores Shopify ont été intégrés avec NetSuite, surtout pour donner de la visibilité sur l’inventaire aux clients sur le stock disponible pour chacune de ces bicyclettes, et également pour l’exécution des commandes. Ils avaient un temps de livraison qui était assez long, donc ils devaient garder une bonne visibilité et donner assez de visibilité aux clients afin que les clients ne deviennent pas trop frustrés sur le temps de livraison. Leur solution à eux, c’était vraiment de donner le plus d’informations possible sur l’exécution, sur les stocks, et d’être le plus transparents possible auprès du client final qui venait de faire sa commande et son achat de bicyclette. Donc plus l’information a été concrète, plus l’information a été réelle, et plus l’information venait rapidement au client final, plus l’expérience client s’est vue améliorée. Et aujourd’hui Enviolo est une excellente référence de Shopify et de Celigo parmi d’autres références que vous pourrez découvrir par la suite. Pour nous, Celigo c’est la réponse. C’est une des réponses les plus faciles à déployer dans un contexte de e-commerce, dans un contexte de e-commerce avec Shopify, dans un contexte de e-commerce avec NetSuite. Toutes les plateformes de Shopify ne correspondent pas à tout le monde. Toutes les plates-formes de e-commerce doivent être sélectionnées en fonction de vos processus et en fonction de vos besoins, de la même manière que l’ERP. Mais aujourd’hui l’une des combinaisons gagnantes en termes d’architecture des systèmes s’avère être Shopify et NetSuite, avec une intégration déjà prépackagée sur Celigo, qui permet de donner le plus de visibilité et d’augmenter les revenus le plus possible et d’avoir une bonne structure organisationnelle sur cet aspect. Je vous laisse avec cette dernière slide qui présente de nombreuses autres intégrations qui sont déjà préconstruites et prépackagées au sein de l’application Celigo que vous avez pu voir. Toutes ces applications ont déjà été préconstruites, soit par des partenaires comme nous, soit par Celigo lui-même. Vous avez également de toute manière la possibilité d’aller faire des flows complètement custom avec du API, avec du FTP, depuis Celigo qui permet de donner plus de flexibilité dans le cadre d’une intégration spécifique. Merci à tous. Gert-Jan, est-ce qu’il vous reste un petit mot pour finaliser ? Il me semble que nous avons perdu Gert-Jan [rire] ! Donc je vais ouvrir la porte aux questions. Merci, Nicolas, pour la démonstration. Maintenant, nous voulons ouvrir la session questions et réponses. Pour soumettre des questions, il y a la fenêtre de chat, s’il vous plaît. Première question : est-il possible d’apporter des modifications à l’intégration préconstruite ? Comme vous avez pu le voir, chacun des flows qui appartiennent à l’intégration qui est préconstruite peut être ajusté : rajouter des champs, changer des champs, changer éventuellement une logique, changer une fréquence ; tout ça peut être ajusté directement depuis l’application, et sans aucune limitation. Vous pouvez rajouter autant de champs que vous voulez, vous pouvez changer les fréquences autant de fois que vous voulez. L’un des points importants, c’est qu’aujourd’hui, chaque fois que vous faites l’acquisition d’Integrator.io et avec cette application prépackagée Shopify, vous avez également un certain nombre de flows custom que vous pouvez rajouter. Donc, en plus des cinq ou six flows que nous avons montrés sur clients, remboursements, expéditions, etc., vous pourriez éventuellement rajouter des flows complètement custom vers Shopify si vous avez créé quelque chose de complètement custom au sein de Shopify. Merci, Nicolas. Deuxième question : que faut-il pour implémenter l’intégration ? Alors l’implémentation, comme vous avez pu le voir, peut se faire assez rapidement. Ce qu’il faut, c’est surtout faire l’acquisition de ce prépackage, se former un tout petit peu auprès d’Integrator.io, et aujourd’hui nous avons des clients qui arrivent à faire ce déploiement en deux semaines. Donc c’est important de pouvoir mesurer l’impact de ces changements. Pour un client qui a un petit volume sur son e-commerce, la migration peut être réalisée assez rapidement et efficacement. Pour d’autres, il faut plus de préparation et plus d’organisation, mais ce n’est pas un travail faramineux et c’est quelque chose qui peut être déployé assez facilement et pour quoi à la fois les équipes Big Bang et les équipes Celigo sont prêtes à vous accompagner en tout temps. Y avait-il d’autres questions ? Troisième et dernière question : combien de clients utilisent l’intégration pour Shopify ? Dans le monde, il y a environ 700 clients en production avec ce processus pour commandes encaissées. Et avec cela je vais terminer. Merci à tous d’avoir participé à ce webinaire. Merci encore, Nicolas de Big Bang, pour votre contribution. Vous recevrez tous un e-mail de suivi avec un lien vers un recodage que vous pourrez voir à tout moment. Merci beaucoup et au revoir. Merci à tous.